Rachel Khan : suite et fin de l’analyse de son discours colporté par le Figaro Vox

Cette seconde partie de l’analyse fait suite à la première, accessible ici. Il faut le dire : la concentration de jugements, raccourcis, âneries, notamment implicites, par phrase, est si élevée que lire ce genre de discours est épuisant, et que cette fatigue s’accentue quand il faut répondre, précisément, en détail – mais voilà, c’est une […]