Patricia Arce, victime du racisme social/racisme l’année dernière, élue sénatrice de la Bolivie

Nous n’utilisons pas ici le terme d’Indigènes, imposé par les colons, pour désigner les descendants des primo-habitants de ce continent. Un autre terme, « indienne », est clairement inadapté. Le terme « autochtone » est illusoire : aucun être humain ne provient d’un sol. L’expression américaine de « Native People » est préférable, mais sa traduction en français n’est pas aisée. En attendant, Patricia Arce est une descendante de ces primo-habitants qui ont été colonisés et qui ont tant souffert d’une colonisation exterminatrice, et qui, pour celles et ceux qui ont survécu, leur ont imposé racisme social (pauvreté) et racisme. L’année dernière, elle a été agressée par des extrémistes de droite. Elle vient d’être élue sénatrice bolivienne. Elle est ici interrogée par le média UD GrayZone.

Laisser un commentaire