« Ensauvagement » : l’Idéologie voit une démultiplication, les faits indiquent une baisse – quand la réalité est attaquée par la fiction médiatique

Pour résumer :

  • sur le temps long, les violences, quelle que soit leur genre, diminuent
  • si les violences ont diminué très fortement, elles n’ont pas totalement disparu
  • certaines violences sont publiquement visées par des groupes actifs pour viser des personnes ou d’autres groupes, pendant que d’autres sont ignorées ou minimisées (l’extrême-droite vise les citoyens arabo-musulmans concernés par tel ou tel fait divers, mais quand il s’agit de victimes, femmes, soutenues par des féministes, les mêmes mettent en cause les « féminazis » (expression absolument délirante)

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00835118/document : l’évolution des homicides depuis les années 1970 : analyse statistique et tendance générale (par Laurent Mucchielli)

Laisser un commentaire