Villacañas/Roca Barea : une mémoire totale de la Conquista face à une mémoire sélective, ou comment l’occultation de l’impérialisme hispanique fonde encore une « bonne conscience » qui entend justifier un génocide, un « grand remplacement », une domination raciste

Cette première publication sur ce sujet sera prolongée par d’autres. La fin de la note n’est donc pas la fin de ce texte. En Mars 2019, le président du Mexique Andrés Manuel López Obrador a écrit une lettre envoyée simultanément à l’actuel souverain pontife catholique, dit «Pape François» et au Roi d’Espagne Philippe VI, dans […]