Pour Gaël Giraud, entre la mobilisation face au désastre annoncé et l’annulation des réformes ultra-libérales qui leur apportent des rentes, les Financiers de la City ont un choix constant

Laisser un commentaire