Le Native People Nathan Philips fait face à une petite meute blanche américaine raciste – mais, en 2019, qui voit juste ?

Les premiers sont les héritiers de ceux qui sont venus sur cette Terre pour s’approprier tout – y compris, par la destruction, la pollution. Les autres, ces Native People, étaient là bien avant, et avaient fait un choix de vie, par la connaissance et le respect de la Nature, d’une Nature spirituelle, puisque liée au « Grand Esprit ». Les premiers ont toutes leurs dents, jusqu’à l’arrogance, les seconds n’ont pas toutes leurs dents, mais leur « âme » tient debout. Un face à face emblématique de ce que sont les « Etats-Unis » aujourd’hui, sous l’influence de l’alcoolique Trump (pas au sens où cet individu boirait, mais où il s’enivre de puissance, de délires, de projets criminels), comme le Tyran platonicien. Les premiers mettent en danger toutes les vies, les seconds pensent à les protéger.

Laisser un commentaire