Equipe de France de Football (victoire en finale) : l’extrême-droite EST l’anti-France

Avant la Coupe du Monde, il existait un risque que, en Russie, dans un stade, des extrémistes de droite se servent de la tenue d’un match pour exprimer leur habituelle haine contre tel ou tel joueur, contre des joueurs d’une couleur de peau… Mais, tant par la FIFA, que par la Russie elle-même, cette hypothèse a été, à priori, empêché, et la crainte exprimée par cet « expert russe » n’a pas connu d’objet. Mais si l’extrême-droite, en Russie, a été tenue la tête sous l’eau, en France, elle sévit, que ce soit sur Twitter, comme dans la réalité, avec le Bastion Social, comme nous en avons parlé à propos de l’agression subie par un jeune à Clermont-Ferrand, de la part d’une meute.

Dans les jours qui ont précédé la finale de la Coupe du Monde, les activistes de l’extrême droite française ont clairement fait savoir qu’ils soutenaient l’équipe de Croatie. Pourquoi ? Parce qu’il s’agissait d’une équipe de blancs, européens, chrétiens, sans noirs.
Voilà quelques copies d’écran, parmi des centaines.

Ajouter

 

C’est la « révélation » : dans son Histoire, l’extrême-droite a été, idéologiquement, « identitaire », « patriote », mais, PRATIQUEMENT, concrètement, ses actes ont été contraires, et quand il a fallu trahir, ils étaient au rendez-vous. Et, dans cette situation, ils n’ont pas pu s’empêcher de confirmer cette vérité fondamentale. Ils sont anti-France.

Laisser un commentaire