Aboubakar Fofana : un mensonge, reconnu – et pire encore ? Une nouvelle occasion pour le racisme social/racisme de s’en donner à coeur joie…

Comme dans des circonstances comparables pour ce type d’événement, aux Etats-Unis, un jeune homme, citoyen, noir, a subi un tir mortel, de la part d’un CRS, à l’occasion d’un banal contrôle. Nous pouvons noter que Aboubakar Fofana n’était pas armé, et n’a pas exprimé de menace(s), et ne s’est pas servi de sa voiture comme une arme. Néanmoins, bien qu’il ne représentait donc aucun danger, il n’a pas fini cette journée, et sa vie s’est arrêtée là. Immédiatement, les hyènes de l’extrême-droite, ou ses sympathisants plus ou moins déclarés, reconnus, ont affirmé qu’il s’agissait d’une action légitime. L’élément de langage de l’extrême-droite, le plus partagé, est, comme dans toute situation de ce genre : il a joué, il a perdu. Il ne faut pas ne pas obéir aux ordres d’un représentant des forces de l’ordre. En renversant la situation, l’auteur du tir mortel devenait la victime de la situation. Hélas pour tous ces charlatans, après qu’il ait été mis en garde à vue, l’agent a reconnu que sa première déclaration était un mensonge. Bien qu’il soit donc avéré, par ses propres propos, qu’il a menti, il a été laissé en liberté, sous contrôle judiciaire, et poursuivi pour un chef d’accusation très léger, pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». Car comment est-il possible de considérer qu’il n’a pas eu l’intention de la donner ? Pourquoi tenait-il son arme, bien qu’aucune menace n’était tangible ? Ce décès a été l’occasion pour l’extrême-droite, en perpétuel situation de vomissement, de venir défendre/soutenir l’acte de tirer. Si on les laissait faire, notre pays serait un clone des Etats-Unis – et, une fois de plus, ces prétendus patriotes démontrent qu’ils ne représentent ni n’aiment la France, qu’ils voudraient, au contraire, voir enlaidir, soit par des pratiques policières de type fasciste, soit par l’expulsion de milliers/millions de personne – et que serait la France si nous étions obligés de vivre uniquement avec ces Blancs, irascibles et dingues ? !

Laisser un commentaire