Pour les Banlieues, des miettes, et pour les milliardaires, des millions – ou peu pour ceux qui ont peu, beaucoup pour ceux qui ont beaucoup

 

Cette note ne comprend pas de vidéo sur les milliardaires français ou en France, afin d’éviter l’exposition de multiples vulgarités

Laisser un commentaire